Faire pousser CBD chez soi

Peut-on faire pousser du CBD chez soi en France ?

On ne fait pas que fumer de l’huile de CBD, on peut le consommer sous diverses formes. Cependant, il n’est pas toujours facile de s’en procurer. Est-il possible de produire du CBD? Oui il est possible, sous certaines conditions, de cultiver chez soi du cannabidiol. Mais que dit exactement la loi sur le sujet ? Quelles limites pose-t-elle ? On vous explique tout.

Que dit la loi à propos de la production de chanvre ?

La loi interdit formelle la production de chanvre. Enfreindre cette règle est passible jusqu’à 7.5 millions d’euros  d’amende et trente ans de prison. Il est néanmoins possible de cultiver des variétés de chanvre, à condition que la teneur en THC ne dépasse pas 0.3 %. En pratique, il existe, partout en France, de nombreuses exploitations de chanvriculture de plus ou moins grandes tailles.

Si la loi permet donc la production de chanvre à titre privé, cette culture fait naturellement l’objet d’un encadrement. Il existe en l’occurrence deux arrêtés que tout exploitant doit respecter, le premier, en date du 22 août 1990, et le second du 21 février 2008. Ainsi, si on est libre de cultiver le chanvre pour en travailler la paille, la graine et la fibre, la production n’a pas pour vocation la récolte des inflorescences.

Il est important de se renseigner sur l’ensemble des consignes autour de la production de chanvre pour éviter toute sanction administrative ou pénale. On vous recommande de consulter Legifrance pour découvrir entre autres la liste des variétés que vous êtes en droit de cultiver chez vous.

Combien de CBD pour dormir

Quelle méthode pour produire du chanvre chez soi ?

L’une des méthodes que l’on peut vous recommander est celle que l’on appelle le « CBD outdoor ». Le procédé est relativement simple. Il consiste à faire germer la graine d  cannabidiol puis à faire pousser le plant de chanvre dans un pot à l’intérieur. Pendant ce temps, vous préparez la terre du jardin notamment en y rajoutant de l’engrais organique. Après les gelées, vous pouvez replanter le pied du chanvre en pleine terre. Celui-ci arrive à maturité à la fin de la saison, qui se situe généralement à l’automne. Vous pouvez alors le récolter.

Il existe une autre méthode, que l’on appelle « CBD indoor ». Elle est nettement plus avantageuse dans la mesure où vous pouvez vous attendre à plusieurs récoltes en une année. Elle nécessite néanmoins un investissement de 600 € en moyenne. Il faut en effet disposer de nombreux équipements pour ce type de production. Ainsi, vous aurez besoin d’une ou plusieurs graines de CBD, d’une chambre de culture, d’une lampe horticole ou encore d’un extracteur d’air pour la gestion du climat. Il vous faudra également un ventilateur, un pot, du terreau, des engrais organiques ainsi qu’un filtre à charbon pour les odeurs. Pour ce qui est de la technique de culture à proprement parler, c’est pratiquement la même que pour le procédé « outdoor ».

La production de chanvre dans une serre est également possible. C’est ce que l’on appelle « CBD greenhouse ». Le choix de la culture en serre est avantageux à plus d’un titre. La structure garantit entre autres un climat favorable plus tôt dans la saison. Cela signifie que le plant de chanvre jouit d’une saison plus longue, assurant de meilleures récoltes. Vous jouissez par ailleurs d’une plus grande liberté. Il est possible par exemple de cultiver le pied de chanvre en pleine terre ou dans des pots. Le seul bémol est que la culture ne bénéficie pas de la pluie, ce qui implique que vous deviez faire preuve de vigilance sur l’arrosage.

Leave a Reply

Your email address will not be published.